Opération de Soutien scolaire

Opération de soutien scolaire

Le soutien scolaire, une évidence pour le Kiwanis Kaladja

De nombreux membres du Club Kiwanis Kaladja font ou ont fait partie de l’Éducation Nationale en tant qu’enseignant, chef d’établissement, conseiller d’orientation ou encore documentaliste. Tous ont chevillée au corps la vocation de transmettre à la jeunesse, à titre professionnel ou durant leur temps libre. Cette passion de la transmission est à l’origine de l’opération de soutien scolaire qui a débuté en avril 2016 au sein de l’École Notre Dame de Grâce. Elle prend la forme d’un “Atelier Lecture” pour nos membres du K-Kids.

Deux fois par semaine nous nous sommes rendus dans cette école pour encourager les élèves de CE1  à la découverte de la lecture : histoires, contes : tout était bon pour stimuler la curiosité des enfants. Nous avons également offert des livres de bibliothèque aux enfants du K-Kids : il s’agissait d’épauler la maîtresse pour donner aux jeunes élèves le goût de la lecture.

Notre objectif principal : encourager la pratique de la lecture chez les enfants et venir en aide à ceux qui ont du mal à lire pour qu’ils gagnent en confiance et en autonomie.

 

Un soutien scolaire adapté et varié

Bibliothèque de livresColette, l’une de nos membres, avait un groupe de 5 à 10 enfants le vendredi. Elle avait adopté comme procédure d’approche la lecture d’un conte et ensuite son commentaire par les enfants .

Ketty, l’une des derniers membres intronisés, a utilisé le procédé de l’imaginaire avec les enfants, qui inventaient leurs propres histoires.

Christiane, une membre vétéran de l’Enseignement rencontrait les enfants deux fois par semaine. Les lundis après-midis, elle mettait l’accent sur les fondamentaux de la lecture et de l’écriture. Le vendredi était consacré à la lecture « plaisir ».

Nous avons la volonté de renouveler cette opération. A ce titre les membres du Club qui sont professionnels de l’Éducation vont prodiguer une formation aux membres “civils” : la pédagogie n’est pas forcément innée…

 

 

Le soutien scolaire dès les petites classes, une clé pour lutter contre l’illettrisme

En 2016, environ un jeune participant à la Journée Défense et Citoyenneté (JDC) sur dix rencontre des difficultés dans le domaine de la lecture. Pour la moitié d’entre eux, ces difficultés se révèlent sévères. Un jeune sur dix a une maîtrise fragile de la lecture.

Source : Site du Ministère de l’Éducation Nationale

carte de france de l'illettrisme - opération soutien scolaire
Source : Le Parisien

Selon les résultats de l’enquête nationale INSEE/IVQ 2009 avant 20 % des adultes entre 16-65 ans et ayant été scolarisées en France (métropole et outre-mer) sont en situation d’illettrisme soit 48 000 personnes.

Selon les données issues de la Journée Défense et Citoyenneté (JDC), en 2015, ont été repérés en situation d’illettrisme : 16.0 % des jeunes.

Cela représente 1 112 jeunes repérés en situation d’illettrisme, en Guadeloupe. 

Source : Site de l’Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme (Portail régional pour la Guadeloupe)

 

Ces 16% de jeunes en situation d’illettrisme au niveau de la Guadeloupe sont deux fois plus nombreux que la moyenne nationale, c’est à dire 7% : il est donc primordial de prendre le problème à la racine et de tout faire pour soutenir et pérenniser la pratique de la lecture dès le plus jeune âge.